1980

Johnny divorce de Sylvie. C’est la fin du couple mythique des années 60.
Avec quatre disques de platine (400 000 exemplaires vendus), c’est la première fois qu’une star française obtient une telle consécration en si peu de temps (quatre ans).

1981

Johnny Hallyday sillonne la France avec un show au son très « heavy » dû au Night Rider Band et ponctue sa tournée par un concert exceptionnel à l’hippodrome de Pantin.

 1982

Retour au Palais des Sports pour un nouveau rendez-vous fracassant pendant six semaines à guichets fermés, avec un spectacle inspiré de « Mad Max » et de « Conan le barbare » intitulé « Le Survivant »

1983

Il est à Nashville pour enregistrer les albums « Entre violence et violon » et « Drôle de métier ». Novembre 1983, naissance de sa fille Laura.

1984

Toujours à Nashville, il enregistre l’émission de télévision, « Les Enfants du rock », où il crée « Mon p’ tit loup (ça va faire mal) ». Il y chante en duo successivement avec Emmylou Harris, Don Everly, Tony Joe White, The Stray Cats et Carl Perkins.
En octobre, il s’installe au Zénith de Paris pour un spectacle grandiose qu’il donne pendant quatre mois … Un light show gigantesque et une entrée en scène à l’intérieur d’un poing géant articulé qui marquent les mémoires. Au cours de ce show, il reprend le standard de son ami disparu Jacques Brel : « Ne me quitte pas ».

1985

« Détective », le film qu’il a tourné avec Nathalie Baye sous la direction de Jean-Luc Godard, sort à Cannes.
Pour la première fois, un auteur-compositeur réalise entièrement un album. Cette responsabilité revient à Michel Berger qui lui écrit l’album « Rock’n’roll attitude » dans lequel figurent les hits « Le chanteur abandonné », « Rock’n’roll attitude » et « Quelque chose de Tennessee », en hommage à l’écrivain-dramaturge Tennessee Williams. L’album connaît immédiatement un immense succès.

1986
L’album « Gang », écrit par Jean-Jacques Goldman est un nouveau succès considérable, avec les tubes « Laura », « L’envie », « Je te promets » et « J’oublierai ton nom » que Johnny interprète en duo avec l’Anglaise Carmel.

1987

Il propose ce nouveau répertoire à la foule du Palais Omnisports de Paris-Bercy. Le spectacle, mis en scène par Michel Berger et baptisé « Johnny se donne à Bercy », fait définitivement de Johnny Hallyday la plus importante star française de tous les temps. 215 000 spectateurs à Paris et 500 000 en tournée se ruent sur ce show joué à guichets fermés. Il est récompensé par une Victoire de la Musique en tant qu’Artiste de l’année.

 1988

Enorme succès, vingt ans après, avec « Que je t’aime » (extrait du « Bercy 87 »). Johnny reçoit la Victoire de l’Artiste ayant fait le plus grand nombre d’entrées.
Tournage de la série télé « David Lansky ».

1989

Nouvel album « Cadillac », écrit par Etienne Roda Gil. Deux titres sont composés par David, dont « Mirador ». C’est un nouvel hommage aux mythes américains de la vitesse, de la route et de l’esprit de conquête. L’album sera double disque de platine.
Il participe, à la fin de l’année, à la tournée, « Les Enfoirés », avec Jean-jacques Goldman, Véronique Sanson, Michel Sardou, Eddy Mitchell…